A la Cloclo!

Si vous êtes un véritable francophone, alors Claude François fut/est pour vous une figure incontournable de la variété française. Vous me direz, quel rapport avec le New Jersey? Je vous répondrai, Frank Sinatra et The Four Seasons. Un chanteur et un groupe issus du New Jersey et qui se sont retrouvés liés à notre cher Cloclo. A jamais.

The Four Seasons and Frank Sinatra, both the band and the singer were from New Jersey and have left their mark on the American music industry. But I bet some of you don’t know that their music will forever be related to that of one French singer: Claude François (Cloclo, for short). As a true francophone, I grew up listening to his songs. Here’s the story. 

Cette année-là

C’était l’année 62. Du moins, c’est ce que dit la chanson. En vérité, le titre francophone, sorti en 1976, est une reprise de la chanson anglophone December, 1963, un titre sorti l’année précédente et interprété par un groupe de quatre garçons; The Four Seasons. The Four Seasons était un groupe de pop rock américain qui a commencé à se faire connaître dans les années 60. Si leur nom ne vous dit rien, sachez qu’ils sont à l’origine de l’entêtante chanson Can’t take my eyes off you (1965), rendue d’autant plus célèbre lorsque Gloria Gaynor l’a reprise en 1975. Pour la petite anecdote, Clint Eastwood a réalisé en 2014 le film biographique musical Jersey Boys qui retrace la carrière du groupe. Une comédie musicale du même nom a également connu le jour en 2005 et rassemble les foules à Broadway depuis ses débuts.

Et n’oublions pas Ces soirées-là, une version un peu remixée (mais qui date tout de même de 2000) qui a remis Cette année-là au goût du jour. Personnellement, je préfère la version de Cloclo, mais ce n’est que mon humble avis. 

December, 1963

A famous song by The Four Seasons which actually came out in 1975. Claude François did a French cover of the song in 1976 (Cette année-là -> That Year) and people still know the lyrics by heart today. Fun fact, Clint Eastwood directed a Jersey Boys musical movie, which tells the story of the band, in 2014. And, of course, we have all heard of the highly famous Jersey Boys musical which has been drawing crowds since it first started playing on Broadway in 2005. 

In 2000, a French singer released a remixed version of Cette année-là and named it Ces soirées-là ( « Those nights »). I have a preference for the Cloclo version. So funky. 

Comme d’habitude

Ah non, cette fois, c’est différent! La variété française n’a pas adapté de titre anglophone, c’est l’inverse qui s’est produit. Claude François a sorti Comme d’habitude en 1967 et c’est Frank Sinatra qui l’a repris avec My Way en 1969. Cependant, tandis que Claude François pleure sur la routine et la mariage, Frank Sinatra s’enorgueillit de vivre sa vie comme bon lui semble. C’est ce qu’on appelle passer du coq à l’âne. 

My Way

Frank Sinatra did not actually sing this song his way, he sang it the Claude François way, a.k.a. the French way. The French song Comme d’habitude ( « As Usual ») came out in 1967, that is two years before Frank Sinatra bought the rights to make a cover. However, his version of the song tells a different story. While he speaks of living your life your own way, Claude François laments on the routine in married life. How French. 

On sait que M. Pokora a sorti un album de reprises des chansons de Claude François mais…il est parfois préférable de se contenter des versions originales, qu’en pensez-vous? 

A French pop singer named M. Pokora recently released a full album comprised of his own Claude François cover songs. I would recommend focusing on the original songs. They’re, most often than not, better. 

Tous les titres sont à retrouver sur la playlist Spotify! 

You can find all these songs on the Spotify Playlist!

On the Jersey Shore

Destination: New Jersey (NJ) Capitale: Trenton Population: environ 8 944 000 Devise: Liberté et Prospérité Destination: New Jersey Capital: Trenton Population: about 8,944,000 Motto: Liberty and Prosperity Et la prospérité, ce n’est pas ce qu’il manque dans le New Jersey! L’expansion économique démarrée pendant la révolution industrielle n’a connu qu’une brève interruption lors de la… Lire la suite On the Jersey Shore

Penning Pennsylvania

Destination: Pennsylvanie (PA) Population: environ 12 784 000 Capitale: Harrisburg Devise: Vertu, Liberté et Indépendance Destination: Pennsylvania (PA) Population: approximately 12,784,000 Capital: Harrisburg Motto: Virtue, Liberty and Independence  La Pennsylvanie est l’une des treize colonies d’origine. Les colons hollandais et suédois furent les premiers à prendre possession de cette terre en 1631. Ils y restèrent… Lire la suite Penning Pennsylvania

Ambition…

Deux mois après le lancement de ce blog, je me rends compte que j’avais un peu trop d’ambition. Ecrire plusieurs articles par semaine prend plus de temps que je ne l’avais prévu. La vie reprend ses droits, il m’est difficile de tenir le rythme. Ainsi, ce projet d’un an s’étendra finalement sur une durée indéterminée.… Lire la suite Ambition…

Right through the very heart of it, New York, New York

Je ne pouvais pas terminer ce chapitre sur New York sans parler de mon expérience personnelle dans la Grosse Pomme. J’ai eu la chance d’y passer une semaine en mai 2014, et je tiens à partager mon récit et mes astuces.

I couldn’t end this chapter without telling you a bit about my personal experience visiting the Big Apple. I was lucky to spend a week in New York City in May 2014 and I wanted to share my story and some travel tips.

img_20140520_144438

Conseils avant le départ:

  • Réservez des tickets qui doivent être pris à l’avance: visites particulières, spectacles, accès au public du plateau d’un Talk Show TV…
  • Si, comme moi, vous aimez découvrir une ville en marchant, achetez une carte de New York. Vous découvrirez vite qu’il est facile de s’y repérer. Les rues sont numérotées à l’horizontale, les avenues sont à la verticales, tout est bien ordonné.
  • Si vous préférez le métro, achetez aussi une carte, et un ticket MetroCard pour trajets illimités valable plusieurs jours, ce sera moins cher et plus facile.
  • Achetez le New York City Pass, et à l’avance. Ce carnet de tickets, qui vous donne accès à six monuments et musées, paraît coûter cher, mais en vérité, en accumulant les visites, il vous fait faire des économies. Sans oublier qu’il vous permettra parfois d’échapper aux files d’attente. A bon entendeur.

Before you leave:

  • Book any tickets that need to be bought in advance: specal visits, shows, seats at a Talk Show…
  • If you’re like me and love to explore a new place on foot, buy a New York City map. You’ll soon realize how easy it is to get oriented. All the streets and avenues are perfectly ordered numerically.
  • If you’d rather use the subway, buy a map and an unlimited ride MetroCard. It will cost you less than individual tickets and make your life easier.
  • Buy the New York City Pass in advance. This booklet gives you access to 6 major NYC attractions. The price may look expensive, but it actually allows you to save money on every ticket. As an added bonus, you might be able to skip the waiting line in some places. Consider it.

Premières impressions:

New York, New York… si familière, et pourtant si pleine de mystères. J’avais entendu certaines personnes dire que leur première visite à New York leur en avait mis plein les yeux, que la ville qui ne dort jamais les avait intimidées par sa grandeur. D’autres avaient été déçues; pourquoi en faire tout un plat, ce n’est après tout qu’une grande ville de verre et d’acier. Pour ma part, je n’ai ressenti ni l’éblouissement, ni le désenchantement. Après plusieurs mois vécus aux Etats-Unis, les rues de New York, remplies des effluves de la culture américaine, me sont rapidement devenues familières. J’étais dans un pays que je connaissais et que j’aimais; j’étais chez moi.

First impressions:

New York, New York… so familiar, and yet so mysterious. I had heard some people say they had been impressed by the city thte never sleeps the first time they set foot in it. Others had been disappointed; why is NYC such a big deal when, really, it’s only building after building. Personally, I was neither impressed, nor disappointed. After living in the United States for months in a row, the streets of New York, what with all the influence the American culture has on them, soon became nothing short of familiar. I was in a country which I knew and loved; I was home.

Que faire à New York?

Beaucoup de choses! Difficile de faire des choix, il va pourtant falloir en arriver là. Planification, réservations… Une escale à New York se prépare. A vous de choisir ce que vous voulez voir.

Des visites:

  • Liberty Island et Ellis Island: attention, ceux qui souffrent du mal de mer pourraient le regretter. Pour aller sur une île, il faut évidemment prendre le bateau! Un ticket vous permettra d’accéder aux deux îles. Un premier arrêt vous emmènera sur Liberty Island où vous rencontrerez la Statue de la Liberté. Libre à vous de vous promener tout autour. Seulement, l’accès au sommet de la statue se fait avec un ticket qu’il faut acheter plusieurs jours, voire semaines à l’avance. Lorsque vous aurez fini votre petit tour, direction Ellis Island, un formidable musée qui vous fera découvrir le point de passage des immigrés d’autrefois. Vous bénéficierez d’une vue imprenable sur Manhattan depuis chacune des deux îles, alors, à vos appareils photos!
  • Wall Street et le World Trade Center Memorial: lorsque vous serez revenu des îles, sachez que vous serez au sud de Manhattan, où sont aussi situés Wall Street et l’émouvant World Trade Center Memorial. N’hésitez pas à y jeter un oeil. Ah, et, continuez jusqu’au pont de Brooklyn. Et si vous trouvez le passage pour accéder au pont à pied, faites-moi signe. Il semblerait que je l’ai raté…
  • Le Metropolitan Museum: un des meilleurs musées que j’ai vus. Choisissez d’y aller de préférence un jour de pluie, et comptez y rester plusieurs heures (il m’en a fallu 5 pour faire le tour). Allez-y dès l’ouverture pour éviter une file d’attente trop longue. N’oubliez pas de vous rendre sur le toit pour admirer la vue sur Central Park!
  • L’Empire State Building: un ticket vous permettra d’effectuer la visite deux fois dans la même journée; l’une de jour, et l’autre de nuit. Je peux vous assurer que vous aurez l’impression de vivre deux expériences totalement différentes.
  • Top of the Rock: au sommet du Rockefeller Center, vous bénéficierez d’une vue imprenable (et non grillagée, contrairement à l’Empire State Building) sur tout New York, et plus particulièrement sur Central Park. A faire, sachant qu’en vous rendant au guichet, un horaire vous sera attribué. Cela permet de fluidifier le flot de visiteurs qui empruntent les ascenseurs.
  • La Public Library: l’entrée de la bibliothèque est gratuite, et vous pourrez admirer l’espace et les magnifiques collections de livres – dont une bible de Guttenberg.
  • La gare de Grand Central: arpentez ses artères sinueuses et sa grande salle principale et admirez ce plafond plein d’étoiles. Vous vous sentez tout petit? C’est magique.

Des activités:

  • Central Park: j’ai profité de Central Park à deux reprises, dans deux atmosphères différentes. La première fois que je m’y suis baladée, le parc était presque vide, il pleuvait à petites gouttes, le temps était maussade, et l’atmosphère…magique.La deuxième fois, il faisait 25 degrés, c’était un dimanche, et j’avais rarement vu un endroit aussi plein de vie et d’animation.
  • Bryant Park: ce petit parc situé derrière la bibliothèque nationale est l’un de mes endroits préférés à New York. J’y allais pour déguster mes repas à emporter. Calme, plein de charme, animé de cours de yoga géants ou de concerts de jazz, cet endroit est parfait pour paresser.
  • Broadway: aller à New York sans assister à une comédie musicale à la Broadway? Impossible! Je suis allée voir l’un des spectacles les plus vus: Le Fantôme de l’Opéra. Le théâtre a l’air miséreux de l’extérieur, mais une fois à l’intérieur, on se croirait transporté dans un autre siècle! Une expérience inoubliable.
  • Times Square: dois-je vous décrire les panneaux publicitaires, les néons éblouissants, l’atmosphère électrique, les magasins à la grandeur étourdissante? Courez-y. De jour. De nuit. Recommencez.
  • N’oubliez pas d’aller gambader dans les petite rues calmes du quartier de Greenwich Village, de vous restaurer au Chelsea Market et d’explorer le quartier depuis les hauteurs de la High Line.
img_20140521_145724
9/11 Memorial
img_20140522_093208
Metropolitan Museum of Art
img_20140524_211847
Grand Central Terminal

What to do in New York City:

Many things! It’s hard to choose when you have so many options, but you will have to make a choice. Planning, scheduling… When you visit NYC, make sure you go prepared. What you will see and experience is all up to you.

Visits:

  • Liberty Island and Ellis Island: if you tend to get seasick, this might not be for you. Getting to and from an island requires a boat! One ticket will take you to both islands. Your first stop will be on Liberty Island where you will meet the Statue of Liberty. Access to the top of the statue requires another ticket which can only be bought days or even weeks in advance. Once you’ve walked around, you can take the boat to Ellis Island and explore the wonderfully made immigration museum. Both islands will give you a remarkable view of Manhattan, so get your cameras ready!
  • Wall Street and the World Trade Center Memorial: the boat departs from and arrives in the South of Manhattan, so you may want to take the opportunity to see Wall Street and the touching 9/11 memorial. You might also want to make your way to Brooklyn Bridge. Let me know if you manage to find the walking entrance to the bridge, I seem to have missed it…
  • The Metropolitan Museum of Art: one of the best museums I’ve ever been to. Choose a rainy day and expect to spend a few hours in the museum (it took me 5 hours to explore it all). Make sure you go in the morning at the opening hour if you want to avoid long waiting lines. Don’t forget to go on the rooftop to admire the view of Central Park!
  • The Empire State Building: one ticket will give you access to the top twice on the same day. Once during the day, and once at night. Do both, you will be experiencing two different, enjoyable views.
  • Top of the Rock: located at the top of the Rockfeller Center, this viewpoint gives you an unobstructed view of Manhattan (contrary to the Empire State Building), and more particularly over Central Park. Know that when you rrive at the counter, they will give you a time at which you will be able to go to the top. This allows for free-flowing traffic among visitors.
  • The New York Public Library: no entrance fee, impressive architecture, amazing book collections – including a Guttenberg Bible. Just go.
  • Grand Central Terminal: walk around the labyrinth of alleys, admire the ceiling filled with stars. Do you feel tiny and small? What a magical feeling.

Activities:

  • Central Park: I walked through Central Park twice and both times were very different. The first time, the park was almost empty, it was raining, the atmosphere was almost gloomy. It was eerie and out of this world. The second time, it was a hot, sunny Sunday, the park was filled with more life then ever. Both times were worth it.
  • Bryant Park: it’s located behind the public library and it’s one of my favorite places in New York. I would often go there to enjoy my takeaway lunch/dinner. Quiet, picturesque, surrounded by seemingly random yoga classes and jazz concerts, it’s the perfect place to just chill.
  • Broadway: going to a play while in New York City is a must! I went to one of the most popular plays on Broadway: The Phantom of the Opera. The theatre doesn’t look like much from the outside, but once inside it takes you back to another century! It was an unforgettable experience.
  • Times Square: do I even need to tell you about the giant billboards, the dazzling neon lights, the electric atmosphere, the dizzying magnitude of the stores? Go. By day. By night. Repeat.
  • Don’t forget to take a walk in the quiet streets of Greenwich Village, grab some food at Chelsea Market, explore the neighbourhood from the High Line.

Mon dernier conseil serait de laisser New York vous guider. Marchez, explorez les rues, les magasins, tout endroit qui attire votre curiosité.

My last advice to you would be to let New York guide you. Walk, explore the streets, the stores, any place which tickles your curiosity.

Je n’ai pas eu le temps d’aller explorer les autres quartiers de New York, mais j’ai pu découvrir ce que j’avais toujours eu envie de voir. New York City est une ville pleine de vie et d’énergie qui a énormément de choses à offrir. A vous de construire un voyage à votre image.

I did not have the time to explore the other neighbourhoods of New York, but I was able to discover everything that I had been wanting to see. New York City is full of life and energy and it has a lot to offer. All you have to do is plan a trip which fits your personality.

These vagabond shoes, are longing to stray

Niagara Falls Haut lieu touristique que l’on peut admirer dans l’Etat de New York, les chutes du Niagara sont un ensemble de chutes d’eau situées à la frontière du Canada et des Etats-Unis. L’une des trois chutes est canadienne, une autre est américaine. La réserve naturelle est le plus vieux parc national américain. Il a… Lire la suite These vagabond shoes, are longing to stray